30Sep

Confiance en soi

Comprendre le manque de confiance en soi​ pour mieux reprendre confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un obstacle majeur à une vie épanouie, vibrante et entreprenante. Les causes de ce manque de confiance sont multiples. Les connaitre et identifier celle dont on souffre est un premier pas pour regagner confiance en soi.

Le manque de confiance en soi est un mal assez répandu qui touche toutes les classes sociales et toutes les générations. Tout le monde peut donc être touché, ponctuellement ou régulièrement.

De plus, tous les domaines de notre vie et de notre quotidien peuvent en être affectés, que ce soit dans la sphère personnelle ou professionnelle.

C’est un blocage qui nous empêche d’agir et nous distille des pensées dévalorisantes et négatives.

Comprendre le manque de confiance en soi​

Si vous souffrez de manque de confiance en vous, il peut vous arriver de vous sentir enfermé dans un carcan. Vous avez l’impression de ne jamais pouvoir être véritablement vous-même et de ne pas développer votre potentiel.

C’est une sensation qui se manifeste autant par des peurs (qui semblent irrationnelles pour certains) que par des blocages et des inhibitions qui vous empêchent d’agir voire de vivre dans des cas extrêmes.​

Des symptômes réels​

D’où vient le manque de confiance en soi ?

Certains évoquent des lacunes dans l’enfance, un manque de présence ou d’autorité parentale. D’autres au contraire estiment que des accidents de la vie peuvent fragiliser une personne qui ne parvient pas à rebondir, qui ne retrouve plus ses repères.

Soudain, par peur des autres, par peur de ne pouvoir les affronter, par peur de ne pas être capable, … on se met à se dénigrer et se dévaloriser.

Au niveau des relations avec les autres, le manque de confiance en soi est rapidement visible car vous faites preuve de timidité ou de gêne excessive.

Vous attendez d’être en confiance pour commencer à vous livrer, vous avez peur d’être ridicule, vous craignez le regard ou le jugement des autres, vous ne parvenez pas à prendre de décision, vous tergiverserez et hésitez fréquemment, quitte à vous taire pour ne pas aller à l’encontre des autres.

En somme, vous vous effacez.

Des phrases comme « je suis nul », « je n’y arriverai jamais », « j’en suis incapable » deviennent alors des leitmotivs récurrents, vous empêchant de commencer une action ou même de la planifier.​

Identifier les origines

Si vous souffrez de manque de confiance en soi, il est impératif d’identifier les causes.

Vous serez alors capable de prendre les mesures nécessaires pour mettre en place des stratégies et des solutions pour aller de l’avant et enfin vous affirmer et vous exprimer.

Les causes du manque de confiance en soi sont multiples. Mais les plus récurrentes sont :

  1. la peur de la critique,
  2. la peur du regard de l’autre,
  3. le doute de soi,
  4. un sentiment d’infériorité,
  5. et la sensation de sentir mal aimé et mal compris.​

Les 5 causes majeures  du manque de confiance en soi​

Voici un panel des principales causes du manque de confiance en soi …

La peur de la critique​

C’est l’une des peurs les plus répandues à l’origine d’une déficience de la confiance en soi.

La principale cause de cette peur est que vous êtes trop concentré et préoccupé par les opinions des autres. Du coup, vous ressentez un sentiment d’insécurité.

Au lieu de prendre les critiques de façon positive et constructive, vous avez le réflexe de vous mettre sur la défensive.

Le problème, c’est que vous vous occupez trop de ce que pensent les autres. Vous écartez vos opinions personnelles pour céder la place à celles des autres. Malheureusement, cela vous crée en vous un sentiment d’impuissance.

Dans le milieu professionnel, ce type de comportement peut vous nuire car il suffit d’un peu de chantage affectif pour que vous vous écrasiez.

En vous préoccupant moins des autres, vous restez vous-même. Vous devenez une personne honnête et stable qui ne fait pas semblant.

Le sentiment d’infériorité​

Le sentiment d’infériorité démontre clairement un ressenti d’insécurité.

Les causes de ce sentiment remontent généralement à l’enfance.

Il est possible que vous ayez été humilié, ignoré ou blessé, ce qui vous a fait douter de vous et vous a donné le sentiment d’être le vilain petit canard du groupe ou de la famille, d’avoir le sentiment d’être mal aimé.

La cause première reste souvent les parents. Ils ne sont jamais mal intentionnés. Il ne faut donc pas leur en vouloir, sauf cas extrême. Mais leur attitude envers vous enfant a des effets sur votre confiance en vous adulte. Ils n’ont pas su vous encourager ou vous offrir un environnent stable. Ils ont été trop critiques, trop exigeants ou encore trop protecteurs.

Tout cela ne vous a permis de vous libérer totalement et de vous émanciper sur le plan émotionnel.

Il est alors tout à fait normal et logique d’avoir développé une perception négative de vous-même.​

Arrêtez de penser que vous n’êtes pas aussi bien ou aussi fort que les autres. Acceptez vos points forts autant que vous acceptez vos points faibles.​

L’incapacité de vous affirmer​

Le manque de confiance en soi provient aussi de l’impossibilité à vous affirmer, à dire ce que vous pensez ou ce que vous ressentez.

Cette incapacité à vous défendre et à exprimer vos besoins vous apporte tout son lot de colère et de ressentiment, sans oublier que vous allez vous enfermer dans une bulle de négativité.

Le manque de cofinance en soi crée de l’insécurité, du doute et du pessimisme.

Apprenez à vous affirmer et les personnes dans votre entourage réaliseront enfin ce que vous voulez.

La conséquence directe à cela sera un respect de votre personne et ils sauront que vous êtes capable d’assumer des responsabilités plus importantes.

Vous vous sentirez mieux dans votre peau.​

Le perfectionnisme

Vouloir être parfait peut parfois être une qualité. Mais le perfectionnisme s’avère très souvent être un poison. Au quotidien et, sur la durée, pour votre confiance et votre estime.

Car cela conduit à avoir des attentes irréalistes pour vous-même et pour votre entourage.

Pour vous, il est impossible de déléguer.

Si vous pensez constamment que chaque chose doit être parfaitement réalisée, vous aborderez la vie d’un point de vue tout à fait irréaliste. En effet, en voulant toujours faire bien comme il faut, voire faire ce qu’il y a de mieux, vous augmentez les chances de commettre des erreurs et d’être déçu.

Vous allez développer de nouvelles peurs et nouvelles angoisses. Et donc davantage d’insécurité.

N’écoutez pas toujours les personnes qui vous mettent trop de pression pour répondre à leurs besoins ou leurs attentes. Dites-leur clairement et calmement quelles sont vos possibilités, vos disponibilités et vos compétences.

Fixez-vous des objectifs réalisables. Et votre peur de l’échec s’envolera aussi rapidement qu’elle est apparue.​

La culpabilité​

Ce sentiment fait partie du manque de confiance en soi et vous empêche d’accéder au bonheur.

Par certains aspects, la culpabilité est un sentiment utile. Elle nous montre que nous avons enfreint certaines règles, que nous manquons à nos valeurs. Elle agit alors comme un avertisseur qui clignote pour nous indiquer « Attention ! Tu as fait une boulette ».

La vraie culpabilité ne dure jamais longtemps : elle survient comme un signal pour prévenir de faire attention.

Pour autant, il est important de ne pas la laisser envahir tout votre être.

Si la culpabilité s’installe, alors elle devient un problème.

À cause de votre éducation, de votre instruction, de la religion ou autre, vous éprouvez des difficultés pour vous exprimer et dire « j’ai le droit d’être heureux » ou « j’ai le droit de m’exprimer librement ».

La culpabilité est un sentiment qui renforce votre manque de confiance. Il est donc important de s’attaquer au problème au plus vite pour ne pas qu’elle vous paralyse.​

Quelques solutions pratiques​

Voici quelques conseils pratiques pour retrouver confiance en vous.

Ne fuyez pas les regards

Si on vous regarde droit dans les yeux, ne baissez pas les yeux, ne détournez pas la tête.

La communication ne passe pas uniquement dans les mots.

Votre langage corporel (communication non-verbale) parle pour plus de 80% pour vous : vos attitudes, votre comportements, vos éventuels tics et gestes nerveux en disent parfois bien plus long que de simples mots.​

Faites du sport​

Pour prendre confiance en vous, vous devez retrouver une bonne estime de vous-même. Il est aussi important de rencontrer de nouvelles personnes et de communiquer avec elles.

Le sport est une excellente opportunité qui regroupe toutes ces conditions : vous vous sentirez mieux dans votre peau, vous apprendrez à vous dépasser et chaque petite victoire saura vous rassurer sur vos capacités.​

Visez des objectifs réalistes​

Le manque de confiance provient souvent d’une volonté de trop en faire, de trop en demander aux autres ou d’avoir simplement des idées irréalisables.

C’est une bonne chose de placer la barre haut et de se donner des grands objectifs. Mais encore faut-il pouvoir effectuer le chemin pour y arriver !

Apprenez à identifier vos capacités et vos limites. Et n’hésitez pas à fractionner votre objectif en diverses étapes.​

Utilisez votre peur​

​Dans une situation nouvelle, le manque de confiance surgit en même temps qu’une peur panique.

Au lieu de dépenser toute cette énergie à tenter de dissimuler cette peur, tentez de la transformer en action. Par exemple, allez vers des inconnus et engagez la conversation.

Il ne faut pas laisser votre intellect prendre le dessus. Seule l’action vous aidera à vous rendre compte que, finalement, ce n’était pas si grave et que tout est possible.

La peur engendre l’hésitation et l’hésitation engendre la réalisation de tout ce qui vous fait peur.

Soyez dans l’action.

Surveillez votre look​

Même si l’adage affirme que l’habit ne fait pas le moine, la première impression qu’une personne se fera de vous, ce sera en vous regardant.

Il est possible de projeter un sentiment positif en vous habillant avec des vêtements qui révéleront votre tempérament et dans lesquels vous êtes à l’aise.​

Conclusion

Vous connaissez maintenant les principales causes du manque de confiance en soi. Vous connaissez aussi quelques solutions et méthodes pratiques pour lutter contre.

Vous reconnaissez-vous dans une de ces causes du manque de confiance en soi ?

Regagner confiance en soi est essentiel. Et savoir d’où vient ce manque est important.

Interrogez-vous …

Identifier les raisons de son manque de confiance est la première étape pour lutter contre. La seconde étape, sachant cela, est de passer à l’action pour reprendre confiance en vous.